Compte tenu de la situation sanitaire actuelle, vous êtes nombreux à découvrir le télétravail aujourd’hui, un mode de travail pas comme les autres qui demande un minimum de discipline et d’organisation. On vous dit tout pour que cette période difficile se passe au mieux d’un point de vue professionnel.

Guillaume Champeau, directeur Ethique et Affaires juridiques de Qwant, partage 10 conseils pour bien vivre le télétravail :

Conseil n°1 : autant que vous le pouvez, aménagez-vous un espace dédié exclusivement au travail. Même petit, c’est essentiel pour la tête de pouvoir quitter son lieu de travail le soir et d’avoir une séparation, même symbolique, entre le travail et la maison.

Conseil n°2 : imposez-vous des horaires. Nous sommes à peu près tous aux 35h et on peut se dire qu’on les répartit comme on veut dans la semaine. “Vive la flexibilité”. Erreur ! Pour la même raison, le soir, le WE, ça devrait être pour se sortir la tête du travail. C’est sans doute le plus difficile quand le PC et le portable sont à portée de main et qu’on travaille sur “un dernier mail avant d’aller manger…”

Conseil n°3 : habillez-vous. Ça a l’air bête, mais on peut être tenté de rester en pyjamas quand on n’a pas à croiser ses collègues ni à sortir. Vous auriez du mal à dormir habillé, vous aurez du mal à travailler en caleçon. Moi, je mets même mes chaussures. Les chaussons, ce n’est pas quand je travaille.

Conseil n°4 : téléphonez, skypez, Zoomez. Vous allez vous sentir bien seul(e) chez vous. L’écrit, c’est bien, souvent très efficace, et je privilégie pour beaucoup de choses, mais ça n’a pas toujours la chaleur d’un contact humain. Or on a tous besoin d’humain et la voix, parfois le regard, c’est important.

Conseil n°5 : attention à comment vous écrivez. Certaines personnes ne comprennent pas l’ironie ou l’humour sans smileys (déjà qu’à l’oral le sens de l’humour n’est pas la chose la mieux partagée du monde…). D’autres ne savent pas écrire “merci”, “stp”, … ou font des mails qui paraissent inutilement cassants. Tout ce qui passe d’habitude par la voix, le regard, le sourire, doit passer dans vos mails.

Conseil n°6 : si la situation le permet, hors période de confinement donc, sortez. En immeuble c’est pas toujours simple, mais si vous pouvez sortir prendre l’air ne serait-ce qu’une heure par jour entre vos heures de travail, faites-le. S’aérer le corps c’est s’aérer l’esprit, on gagne ensuite en concentration, lucidité, énergie… Sinon, pensez à aérer votre appartement et si vous avez un balcon (et que la météo le permet), faites des pauses à l’air libre.

Conseil n°7 : mettez-vous d’accord sur la méthode de suivi des travaux avec vos supérieurs et vos collègues, et si ça ne marche pas pour vous, dites-leur et parlez-en. On tombe vite dans le “je mets en copie Machin ou Truc pour qu’il voit que je bosse”, ou au contraire parfois on oublie de mettre copie le supérieur qui n’arrive plus à savoir si un travail est fait, pas fait, ou en train d’être fait. Un bon management passe par la confiance, qui n’est pas l’absence de contrôle.

Conseil n°8 : Hiérarchisez les moyens de communication.
Téléphone = urgent et important
SMS ou équivalent = plutôt urgent, mais moins important
Mail = pas urgent ou complexe
Visio = réunion de travail

Conseil n°9 : faites attention à votre moral et à celui des autres. Certaines personnes vivent très bien d’être seules toute la journée, d’autres le vivent très mal et peuvent tomber progressivement en dépression sans s’en rendre compte. Si quelqu’un ne communique plus autant et se met en retrait, c’est signe d’un risque de dépression.

Conseil n°10 : si vous n’avez pas de chat, adoptez un chat. On ne peut pas télétravailler sans chat !